mini reportage suite rando balade circuit 29 septembre 2022 - Et pourquoi : Chef-Chef ?

  • jade.rando.loisirs.over-blog.fr
Et pourquoi : Chef-Chef ?
Ne dites pas que personne ne vous a déjà posé la question. En fait, deux versions différentes tentent d’expliquer l’origine de ce nom peu ordinaire.

Saint-Michel-Chef-Chef, viendrait de « Chevesché », nom porté par « la Pointe Saint-Gildas » jusqu’en 1750. L’autre explication possible serait que le Chef chevecier, gardien des biens de l’Église, résidait dans une chefferie à Saint-Michel, on disait alors Saint-Michel-du-Chevecier-Chef. Nom qui serait peu à peu devenu le très connu : Saint-Michel-Chef-Chef… Peut-être un peu plus facile à prononcer.

Un peu d’histoire
Saint-Michel a « hébergé » des célébrités. En effet après avoir eu plusieurs propriétaires successifs, l’église Saint-Michel, a appartenu au fameux Gilles de Rais (ou Retz) qui fut une grande figure de la guerre de Cent Ans avant de tomber dans la décadence et la débauche, jusqu'à être condamné par un tribunal ecclésiastique pour entre autres, les meurtres de trente petits enfants. Ce qui fait de lui le plus grand tueur en série de l'histoire de France mais aussi pour certains auteurs, le non moins fameux « Barbe bleue ».
Saint-Michel-Chef-Chef, situé au fond d'une baie entre la pointe Saint-Gildas et Saint-Brevin-les-Pins, est composé de deux stations : Saint-Michel et Tharon-Plage.
Le nom de Tharon vient de Tharar et date de la fin du IXe siècle. À cette époque, Thar, chef d'une horde normande aborda dans les dunes (situées à Tharon-Plage), dressant son camp dans les bois il l’appela Tharar. Le temps a adouci ce nom barbare qui est devenu Tharon.
Le patrimoine de Saint-Michel permet de retrouver les traces de ce passé, et l’Office de Tourisme vous en fera découvrir les détails.
Depuis longtemps la source de Comberge a contribué à développer la vocation touristique de Saint-Michel-Chef-Chef, vocation qui n’a jamais été démentie depuis, puisqu’en période estivale la population est presque multipliée par dix.
Saint-Michel-Chef-Chef jouit aussi d'une notoriété internationale grâce à la présence de la biscuiterie produisant les célèbres Galettes Saint-Michel. L'entreprise née au début du XXe siècle, sur l'initiative de Joseph Grellier, boulanger local, régale toujours petits et grands.
En 2008, Saint-Michel-Chef-Chef comptait 4 364 habitants, appelés les Michelois (soit une augmentation de 37 % par rapport à 1999). Les 5 000 habitants sont attendus pour 2012.

Nos villages aux noms burlesques : en Loire-Atlantique, pourquoi Saint-Michel-Chef-Chef voit double

Deux fois le mot « chef » pour Saint-Michel-Chef-Chef ! La faute à une évolution d'écriture et de prononciation de « chevecier », qui était, jadis, gardien des biens de l'Église.

Pourquoi Saint-Michel-Chef-Chef (Loire-Atlantique), cité balnéaire située entre Pornic et Saint-Brevin-les-Pins sur la côte de Jade, est-elle frappée deux fois du mot « chef » ?

Évidemment, la réponse, ou plutôt les réponses, se trouvent dans l’histoire de la commune.

La version officielle relève plus de l’usage et de la déformation d’un mot. Saint-Michel-Chef-Chef se nommait jadis Saint-Michel-du-Chevecier et dépendait du Duché de Retz. En consultant les archives municipales et les registres paroissiaux, on constate que diverses orthographes interviennent selon les époques.

Transcriptions fantaisistes

Ces changements sont dus, semble-t-il, à des prononciations différentes et aux transcriptions fantaisistes des scribes. Du XIe au XVIe siècle, on peut relever : Chevecier, Chevechier, Chevescier, Chevescher, Cheveché, etc.

Ces appellations se transforment avec l’introduction de la lettre F et nous voyons alors apparaître Chevechef et Chef-cier. De 1630 à 1673, Chevechef sera d’usage courant. Chefchef ou Chef-Chef apparaîtra ensuite.

Le gardien des biens de l’Eglise

Mais il peut y avoir une autre explication, plus historique et anecdotique. Le Chef chevecier, gardien des biens de l’Église, aurait résidé dans une chefferie à Saint-Michel. On disait alors Saint-Michel du Chevecier Chef. Ce nom serait peu à peu devenu Saint-Michel Chef Chef… Un peu plus facile à prononcer.

Toute une histoire pour deux « Chef » !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog