Nantes. Que peut-on semer dans le jardin en ce moment ?

  • jade.rando.loisirs.over-blog.fr

Trop tôt pour les tomates

Avant toute chose, il ne faut pas se précipiter. Les premiers rayons de soleil et la douceur des températures prêtent à confusion. « Les risques de gelées sont encore là, avertit Julien Bernard, gérant de la pépinière la Maison du bananier, à Couëron. Donc, on exclut tous les légumes qui craignent l’humidité et le froid, tels que les tomates, les piments, les poivrons, les courgettes ou encore le basilic. » Pour cultiver ces légumes d’été, il faut attendre les Saints de glace, cette chute des températures qui a lieu chaque année courant mai (du 11 au 13, en 2019). « Les trois dernières années, on a eu du -4°, ça a été fatal pour les plantes, rappelle-t-il, avant d’alerter : ça peut aussi décourager les apprentis jardinier. »

Encore un peu de patience, donc, pour semer les couleurs d’été dans son potager. Tout vient à point qui sait attendre.

 

Préparer sa terre

A contrario, c’est le moment idéal pour préparer son sol. Pour ce faire, il faut commencer par le nourrir avec un bon compost. Il peut être fait maison, avec un mélange de matières organiques comme des épluchures de légumes, puis mélangé avec des feuillages et des branchages, ou acheté en magasin comme du fumier en granulé. « Après, l’idéal est de pailler son sol, c’est-à-dire y disposer 7 à 10 cm de paille, de façon à le protéger du vent, du froid et à limiter les mauvaises herbes. »

Pour le pépiniériste, l’essentiel est de protéger les plantes, des insectes notamment, «en les aspergeant de purin, qui est une macération de plantes, à base de prêle et d’ortie ». Autres alternatives : pulvériser les végétaux avec du bicarbonate de soude et de la lécithine.

Ce qu’on peut déjà semer

Pas question de faire chou blanc pour autant ! Cette période, fin mars, début avril, est propice à plusieurs variétés de légumes: salades, choux, radis ou encore haricots.

Sans oublier les aromatiques qui ne se font pas attendre : ciboulette, thym, romarin… Elles ne craignent ni le froid, ni le gel, tout comme les petits fruits, tels que le cassis, les groseilles ou encore le camérisier.

Quelques idées atypiques

Pour changer un peu des grands classiques du jardin, on peut se tourner vers le yakon, sorte de poire de terre, qui s’apparente aux topinambours ou encore l’Oca du Pérou, de la famille des tubercules. À planter courant avril, ces cousins de la pomme de terre peuvent apporter un peu de variété dans l’assiette.

8 000

Plantes ont été vendues en seulement une journée, samedi 23 mars, à la Cantine numérique, à Nantes. La vente éphémère de plantes,à petits prix, organisée par la startup Plantes pour tous, devait se tenir tout le weekend. Pour cette 4e édition, les étals ont été dévalisés et les stocks écoulés en seulement une journée. Un véritable carton plein pour la jardinerieéphémère. Une nouvelle vente de plantes devrait se tenir d’ici un mois, à la cantine numérique à Nantes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Delestre Edith 09/05/2021 20:53

Merci. Toujours de très bons commentaires
Profitons de toutes ces bonnes IDÉES

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog